AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il est l'heure.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyô Soma
Juunin d’Ame
Juunin d’Ame
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois la lune? Bah, c'est pas là

Ninja
Affinités:
Spécialité: Sabre
Ryos :
0/100  (0/100)
MessageSujet: Il est l'heure.    Dim 16 Fév - 0:30

L'heure existe t-elle? Faut-il se lever lorsque que l'on arrive pas à dormir, et que les réflexions dans notre tête se multiplient, pour laisser place à une imagination débordante? La mémoire ne me manque pas. Les douloureux souvenirs sont les premiers à resurgirent dès le lever du soleil.
Va ! Il est t'en pour toi de faire tes preuves avec une autre personne !
Va ! Ton désir sera peut-être enfin réalisé, comme autrefois !
Va !Prouves que je ne suis pas la seule !
Cours la rejoindre !
Cours, elle t'attend !
Il est temps de partir
Il est temps de t'envoler
La chasse peut commencer
Il est.. L'heure d'y aller
.

« Arrgh »

Cette voix hante encore mon esprit tourmenté. Je savais très bien à quoi cette voix faisait référence. De plus, je la connaissait très bien. Une voix féminine reconnaissable parmi des milliards.

 Bam 

Le bruit du vase que je venais de balancer contre le mur venait de parvenir à mes oreilles. D'un mouvement brusque, mon bandeau se retrouva sur mon sabre, qui lui même se retrouva derrière mon dos. Il étant temps de partir. Certaines personnes ne supportaient pas ma présence ici, et jej préférais de moi-même partir de ce foyer, pour « blesser ». J'aurai plutôt pensé à des déficiences mentales. Pas une personne ayant la même capacité mentale que moi.

Partir ? Mais où vas-tu aller ? Tu es vraiment incapable Lyô, tu entends, tu n'es capable de rien. Sauf peut-être , tu sais très bien de quoi je parle hein?

Mon corps se figea. Mon sabre se pointa alors sur la première chose qu'elle vue. Ma respiration s’accéléra.

« Non, tu n'as pas le droit, oublis moi, c'est finis. Tu es morte. Je ne veux pas parler de ça. Toi seule savais, et tu es morte tu entends, morte ! Oublis moi ! J'ai changé, je ne suis plus le même, je te tuerais si tu étais encore en vie »

La voix avait de nouveau disparut, comme si elle n'avait jamais existé. Mes jambes se mirent alors à bouger, pour finalement courir. Des larmes coulaient sur mes joues en pensant à tout ça. Trois mois que j'entendais cette voix imaginaire, trois mois qu'elle m'insulte. Et pourtant, la seule fois qu'elle me demande de partir. A t-elle raison ? Devrais-je vraiment chercher la nouvelle personne capable de faire comme elle ? Non, je ne veux pas, je n'assume pas. Vaut -il mieux en finir ? Mourir ? La solution pour finalement la retrouver ?

Tu peux y arriver. Il suffit d'y croire. Pourquoi faire ça ? Ta vie. Ne gâches pas ça. Fais toi plaisir, comme avec moi, tu es capable. Sois pas timide.

« Mais fermes la ! Tu n'as jamais rien éprouvé pour moi. Pour moi, tu étais une Déese. Ne dis rien , Vas-t-en. Je ne veux pas t'écouter, tu es morte tu entends morte.  »

Mon corps arriva finalement au bord d'un fleuve. Fallait t-il se jeter, ou non ? Finalement, celui ci tomba violemment contre le sol, pendant que mes yeux envoyèrent une rivière de larmes.

Quand mes yeux s'ouvrèrent, le soleil perçait les nuages blancs. Je remarqua alors pour la première fois depuis longtemps que le temps était splendide. Je me leva, pour finalement, traîner mon corps sur une plaine. L'herbe était verte, et les oiseaux chantaient. Mes yeux se fermèrent alors pour imaginer le paradis. Il pourrait très bien ressembler à ça. Une étendue d'herbe, puis au loin, une forêt de pins. Je pris mon sabre, en enlevant le bandeau, qui n'avait désormais aucune importance à mes yeux. Autant le jeter, pour que tout soit finalement oublié. Partir pour de bon. Partir oui, quitter mon douloureux passé, pour atteindre la paix dans le futur. Mon corps se leva, pour atteindre le sommet de la plaine. Je me retourna, regardant mon sabre planté dans le sol, le bandeau accroché à la lame tranchante.

« Voilà, tout est finit, tu n'existes plus. »

Un poids s'enleva alors de mes épaules. Un sourire alors prit la place d'un visage triste.

Marcher... Toujours marcher, pour finalement, atteindre le but recherché. J'arrivais finalement dans une forêt, ou chêne dominait. Le bonheur d'être enfin libre, sans se soucier d'une mort proche.
Le territoire avait l'air désert, et c'était mieux. Pas un craquement de branche. Seule les feuilles mortes des chênes tombaient alors sur le sol. Adossé contre un des arbres, je regarda le ciel, partiellement caché. Je sortis de ma poche le seul souvenir restant, le regardant une dernière fois avant de l'abandonner derrière moi.

Un craquement de branche troubla alors le calme dans la forêt.

Tu es sur ? Elle arrive. Elle est sur ton chemin. L'heure à sonné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi Uzumaki
Fondatrice/Hokage
Fondatrice/Hokage
avatar

Messages : 2999
Date d'inscription : 03/05/2008

Ninja
Affinités:
Spécialité: Ninjutsu
Ryos :
2000/2000  (2000/2000)
MessageSujet: Re: Il est l'heure.    Dim 16 Fév - 23:08

Natsumi Uzumaki, Hokage de Konoha, se retrouve dans une forêt éloigner de chez elle, de son village. Pourquoi elle était la, elle se posait des questions. Revenons un peu en arrière, au début de sa journée, ou tout à commencer. La jeune femme passa sa main dans ses longs cheveux tout en se remémorant de qui s'était passer quelques heures avant. Elle s'était levée comme tout les matins de bonne heure, avait préparer le petit déjeuner pour elle et son frère Naruto. Elle allait le réveiller avant d'aller travailler en tant que chef de son village Konoha. La jeune Hokage travail dur pendant toute la matinée avant de recevoir un rouleau pour une mission. Mais, cette mission était compliquer et elle voyait mal envoyer un ou plusieurs anbus pour l'effectuer. Elle se demanda pourquoi pas elle. Elle pouvait quitter le village pour un petit moment et effectuer cette mission. La jeune femme appela son assistant pour lui dire de s’occuper du bureau pendant son absence. Elle retourna chez elle, pour se changer. Elle porta maintenant un short noir, des mitaines noires, un T-shirt et des sandales violettes. Natsu avait attacher ses cheveux en un chignon. La jeune femme mit un sac en bandoulière sur son épaule et se dirigea vers la sortie de son village. Elle marcha pendant des heures et se retrouva dans la forêt ou elle est maintenant. Natsumi soupira, elle avait l'impression qu'elle s'était perdue en cours de route et qu'elle était plus sur son chemin. La jeune femme soupira et regarda autour d'elle, pendant quelques secondes pour se repérer. Elle entendit un drôle de bruit

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-world-shinobi.forumsactifs.com
Lyô Soma
Juunin d’Ame
Juunin d’Ame
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois la lune? Bah, c'est pas là

Ninja
Affinités:
Spécialité: Sabre
Ryos :
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Il est l'heure.    Dim 16 Fév - 23:53

Comment pourrait-on être l'esclave d'une personne ? Personne ne sait, personne ne veut avoir ce privilège. Ce triste moment d'une vie ne doit pas rester silencieuse, ne pas en parler, c'est oublier les personnes qui pensent être inférieur. Personne ne peut échapper à son destin.

Tu as entendu Lyô ? La voilà, elle est pour toi.
Vas, cours, parles, tu peux y arriver, tu m'as bien avouer ton secret, tu peux le refaire.
Cours, parles, vas, tu n'en a plus pour très longtemps.
Parles, vas cours : C'est l'heure, Lyô.


Cette voix fit fermer mes yeux devenus alors noir. Mes doigts commencèrent à craquer sous la pression de mon poing chargé de haine.

*Ne me donne aucun ordre, ne me parle pas. Tu n'as plus le droit, tu es morte, et je t'ai tué. Ma sœur, toi qui me parles maintenant, je t'en supplie, arrête, il est temps pour moi de faire mes preuves, et sans toi, compris ?

Mon visage remplit de haine se retourna et la première chose qui traversa mes yeux fût une demoiselle blonde, ou châtain clair, ayant l'air perdu dans cette forêt devenue sombre. Pas de doute, cette fille venait de Konoha, et je reconnaissais le Hokage, bien sur. Ma main se mit dans mes cheveux pour les mettre en arrière. L'autre main, servait à prendre la seule arme restante sur moi.
*Surtout, ne regarde pas... Ne regarde pas...

Je restais derrière mon arbre, attendant le moment ou elle sentirait ma présence, pour finalement sortir de ma cachette. Un doute s'installa alors dans mes pensées. Peut-être avait t-elle raison... Et si... Je devais revivre ça. Le bonheur et le malheur en même temps ? Oui, c'est possible.

Mon souffle s’accéléra brutalement, mon cœur commença alors à me faire mal, et le diable prit alors possession de mon corps.
Pas question, je ne peux pas, il ne faut pas. Ne sombres pas. Il faut que je résiste.

Ma main commença à trembler, et je préféra me lever, avant qu'elle ne me remarque, même si c'était déjà fait. Faut-il être prudent devant une femme aussi puissante qu'elle ou bien le contraire ? Je me tourna alors faisant un demi tour sur moi même, pour me découvrir. Je croisa alors son regard. Une arme toujours à la main, je décida de la balancer le plus loin possible de moi, pour ne représenter aucune menace pour une si grande puissance. Comme à mon habitude, j'examinais attentivement son physique. Un T-shirt simple, ainsi que short noir. C'était assez basique. Aimait-elle se fondre dans le décors ? La seule chose qui me pétrifia étaient ses sandales. Violettes ? Un couleur très bizarre pour des chaussures, surtout quand la tenue vestimentaire ne correspond pas du tout.

C'est bien ça. Je le savais, c'est l'heure, et tu le sais toi aussi, Lyô. Je parie. Tu craqueras avant moi, c'est sur. Alors, ne pers pas ton temps. Vas y, fonces.
Ne fais pas la même erreur que tu as faite avec moi.
Celle la, ne la tue pas.
Elle te tuerait avant, de toute façon.
Raison de plus.
Inclines toi.
Prouves sa propre puissance devant un tel geste.
Tu ne peux rien faire.
Allez, fais le maintenant.


Pendant le temps du discours de la sœur, mes yeux restèrent fixe sur cette partie du corps. Mes yeux se relevèrent enfin pour apercevoir ses yeux fixaient sur moi. Au contraire de la timidité, je ne bougea pas d'un millimètre, espérant qu'elle ouvre le dialogue par n'importe quel mot. Le silence était devenu pesant pour moi. Je ne préférais pas la quitter des yeux pour la simple raison que je ne me contrôlerai pas. Je ne voudrais surtout pas paraître bizarre devant elle.

Alors. Tu ne fais rien ?
Tu es incapable de faire ca ?
Pourtant, tu l'as bien fait avec moi, Lyô.
Du courage.


Cette voix dans ma tête me rendait dingue, mais je gardais le contrôle, en espérant qu'un jour, celle ci s'arrête pour de bon.

Mes yeux, ne quittèrent pas les siens, juste m main gauche bougea pour se retrouver derrière mon dos.

Tu te décides enfin ? C'est pas trop tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi Uzumaki
Fondatrice/Hokage
Fondatrice/Hokage
avatar

Messages : 2999
Date d'inscription : 03/05/2008

Ninja
Affinités:
Spécialité: Ninjutsu
Ryos :
2000/2000  (2000/2000)
MessageSujet: Re: Il est l'heure.    Lun 17 Fév - 0:08

La jeune femme se retourna vers le bruit et vit un jeune homme entrain de la fixer et voit qui jette son arme loin. Elle sais qui est un shinobi, ca se voit à sa posture. Mais, la jeune femme ne comprenait pas pourquoi il a agit comme ça en jetant son arme loin, comme pour lui dire qui ne lui ferait rien de mal. Natsumi haussa les épaules et croisa ses bras contre sa poitrine tout en continuant de le fixer pour voir ce qui allait faire. Puis, la jeune Hokage soupira et elle décida de parler tout en restant en contrôle et sous ses gardes au cas ou.

-Qui est tu ?

La jeune femme continua de le fixer de son regard bleu tout en attendant la réponse du jeune homme. Elle se posait beaucoup de question dans sa petite tête et se demandait maintenant si elle aurait pas du demander a des Anbus de l'accompagner dans cette mission. Natsumi attendit plusieurs minutes mais le gars ne bougeait toujours pas. Elle soupira et mis sa main dans ses cheveux. Elle aimait pas ce silence triste dans cette forêt qui lui donnait un peu de frisson de frayeur, comme si elle avait peur que quelque chose de mauvais arriva, tombait sur elle sans s'en rendre compte
-Alors tu a perdu ta langue ? Je n'ai pas toute ma journée pour entendre ce que tu a e me dire ? Je t'écoute

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-world-shinobi.forumsactifs.com
Lyô Soma
Juunin d’Ame
Juunin d’Ame
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois la lune? Bah, c'est pas là

Ninja
Affinités:
Spécialité: Sabre
Ryos :
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Il est l'heure.    Lun 17 Fév - 0:48

-Qui es tu ?

Une voix douce ressemblante à celle de ma sœur. Son attitude était aussi la même : elles étaient sur d'elles. Pourquoi tant d'assurance devant quelqu'un comme moi ? Suis-je si différent, ne pouvant rien faire contre elles et rester docile ?
Fallait t-il répondre à cette question qui n'avait probablement aucune importance. Ma bouche resta alors liée. Elle n'avait pas l'air d'apprécier ça. Un air autoritaire me fit réfléchir. Il est possible qu'elle soit exactement comme ma sœur, mais je ne pouvait en aucun cas lui demander ça. Ce serait tellement déplacé, surtout pour une personne de son rang.
Je gardais pourtant mon sang froid, en espérant au fond de moi de la voir partir, loin, très loin de moi, pour ne pas mourir de honte.
Elle avait l'air sur d'elle, et c'est ce qui me poussa à rester à coté d'elle. Mon regard, de nouveau se balada vers le sol. Sa position était commune à toute les filles. Mon regard, une dernière fois se posa sur ses chaussures avant de revenir sur ses yeux.

-Alors tu a perdu ta langue ? Je n'ai pas toute ma journée pour entendre ce que tu a e me dire ? Je t'écoute

Ce ton ne me plaisais guerre d'un côté, et de l'autre tellement. Pouvait-elle être la prochaine ? La seconde ? Une possibilité.

Et bien, qu'attends tu ?
Tu vas bien te présenter.
Tu es un déserteur.
Tu as quitté ton village.
Tu n'es pas digne de vivre
Inclines toi.
Supplies pour qu'elle t'épargne.
Serais-tu prêt à tout pour rester en vie.
Proposes lui fidélité.
Deviens son serviteur.
Deviens son toutou.
Elle n'est pas différente de moi, tu le vois.
Inclines toi.


Un souffle frais s'échappa alors de ma bouche. Avait-elle raison ? Possible, ou non. Peu importe, vivre ou mourir, je ne me souciais pas de toute ces choses. Mes lèvres commencèrent alors à bouger, et mes yeux se fixèrent de nouveau sur les siens :

« J'm'appelle Lyô. Probablement jamais entendue de moi, je suis juste Juunin de Ame. Du moins j'étais. Vous avez sans doute remarqué que mon bandeau avait disparut. C'est vrai. Personne ne n'aime, ne me prend au sérieux. Je ne suis bon à rien. Je n'ai pas de choix à faire, à part celui de quitter mon village. Et ma sœur, par la même occasion.
Si j'avais encore mon sabre, je me serait tranchée la gorge pour mourir d’hémorragie. La vie devient insupportable lorsque qu'un secret ne peut être gardé secret.
Je vous connaît, ce n'est pas la peine de vous présenter, chère Natsumi Uzumaki, Hokage de Konoha. »


C'est bien.
Maintenant, inclines toi.
Proposes tes services
Jures sur ta vie.


*Mais putain, t'as pas encore finit toi. Tu n'es plus rien pour moi, j'ai trouvée mieux !

Mes pensées se fixaient alors sur les paroles de ma sœur. J'étais au bord de l'hypnotisme. Je ne pouvais supporter de garder ça plus longtemps. Mes yeux décrochèrent l'Hokage pour se river sur les feuilles mortes des arbres encore sur les branches. Le ciel devenait noir.

Mon regard, finalement, descendit, pour observer de nouveaux les feuilles mortes, cette fois ci à demi écrasé par les sandales violettes de l'Hokage. Mon regard quitta finalement ce spectacle, pour finalement se retrouver de nouveau devant deux yeux bleus.

Finalement, mes genoux touchèrent sol, pour me retrouver à genoux devant une demoiselle blonde. A cet instant, la honte n'existait plus, il fallait surpasser sa peur.

*Voilà, tu es contente j'espère. Maintenant, laisses-moi.

Les pensées pour ma sœur s'arrêtèrent, pour se focaliser sur celles de l'Hokage, qui devait se demander, ou peut-être pas, ce que je faisait à genoux, à un mètre d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi Uzumaki
Fondatrice/Hokage
Fondatrice/Hokage
avatar

Messages : 2999
Date d'inscription : 03/05/2008

Ninja
Affinités:
Spécialité: Ninjutsu
Ryos :
2000/2000  (2000/2000)
MessageSujet: Re: Il est l'heure.    Mar 18 Fév - 1:57

La jeune femme le regarda droit dans les yeux, les bras croisés contre sa poitrine en attendant qui lui répond. Puis, il lui dit qui s’appelait Lyô et qui était d'Ame. Elle avait l'impression qui avait quitter son village en fonction de ce qui disait. La jeune Hokage fronça les sourcils et continuait à le fixait sans le quitter des yeux. Au moins, elle se disait que sa réputation allait jusqu'aux fin fond du pays. On entendait rien dans cette foret, juste le calme, pas de vent, pas de bruit d'oiseaux ou d'animaux. C'était triste être dans ce calme. Elle sursauta légèrement en le voyant tomber a genoux devant elle, pas trop loin d'elle plutôt. La jeune ninja haussa les épaules et fronça encore plus ses sourcils en se demandant ce qui se passait.

*Je suis tombée dans la quatrième dimension ou quoi moi ? Mais, qui il est à la fin ? Pourquoi il parle comme ça*

-Euh, vous allez bien ? Ce n'est pas la peine de se mettre à genoux devant moi ? Relève toi et dis moi ce qui se passe ? Car, je ne comprend pas trop tes gestes, tes raisons et pourquoi tu agis comme ça. Je voudrais bien le savoir

*Il se passe quoi la, je me le demande, me pose la question. Je suis entrain de nager en plein brouillard, la moi.*

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-world-shinobi.forumsactifs.com
Lyô Soma
Juunin d’Ame
Juunin d’Ame
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois la lune? Bah, c'est pas là

Ninja
Affinités:
Spécialité: Sabre
Ryos :
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Il est l'heure.    Mar 18 Fév - 8:43

Je ne pouvais pas observer son comportement, ni ce qui se passé autour de nous. Le vent soufflait à travers les fines feuilles de la forêt. Le silence resta pesant quelque secondes. Mon visage bas ne me permettait d'observer seulement ses chevilles, jusqu'à ses pieds. J'attendais qu'elle réagisse, bien sur. Mais comment ? Allait t-elle bien le prendre, ou pas ? La première des choses devait qu'elle accepte de me voir a genou, livrait à elle. D'un côté, ça devait être plaisant de se retrouver devant une personne à ses pieds, de le regardait pendant sa proposition, puis de le revoir à ses pieds jusqu'à la mort.
Tout à coup, la réponse de l'Hokage surgit et brisa le silence pesant :

-Euh, vous allez bien ? Ce n'est pas la peine de se mettre à genoux devant moi ? Relève toi et dis moi ce qui se passe ? Car, je ne comprend pas trop tes gestes, tes raisons et pourquoi tu agis comme ça. Je voudrais bien le savoir

C'était la réponse que je ne voulais pas entendre. Elle n'acceptait déjà pas que je me retrouve à genou devant t-elle. C'était déjà une preuve de soumission qu'elle n'avait pas du voir souvent dans sa vie, même si c'est une Hokage.

En silence, je m'approcha d'elle, sans la coller ni la toucher, mais être à une vingtaine de centimètre d'elle, toujours à genoux. Je ne savais pas répondre, ni quoi faire. Fallait-il dire la vérité pour qu'elle comprenne et qu'elle accepte ou mentir pour se protéger. Cette fois ci, aucun conseil ne parvenait à mes oreilles de ma sœur. Elle était partit.

« Je ne mérite déjà pas d'être ici, en votre compagnie. Le fait d'être à vos pieds, et vous au dessus de moi, me regardant avec pitié ou interrogation, vous donne le pouvoir sur moi, ce que j'accepte »

La réponse était claire et fluide, sans hésitation. Elle avait sans doute enfin compris ce que j voulais être vis-à-vis d'elle. Mes phrases pourtant, n'était pas encore terminé :

« Si madame le permet, je resterai à genou devant elle. Vous n'avez sans doute jamais vu ou entendu une personne faire ça ? Rester à vos pieds ? Pourtant, c'est ce que je veux. Je ne mérite pas plus, et je ne veux pas mériter plus. »

La réponse était de nouveau fluide sans même une hésitation. J'allais alors bientôt relancer la conversation, mais avant il fallait réfléchir. Il fallait trouver un moyen pour qu'elle accepte que je reste comme ça, à genou.

Ma tête resta comme toujours baissé, mes mains sur les feuilles mortes de la forêt, qui se trouvaient à quelques centimètres de la semelle violette de l'Hokage.

Le vent souffla encore, et aucune parole ne vint à mes oreilles ; L'Hokage était probablement sous le choc de ma proposition. Rester à ses pieds. C'était ce que je voulais, et au fond, j'espérais qu'elle accepte.

Aucune réponse de la part de ma sœur. C'était de plus en plus bizarre. Etait elle réellement partit ? Ou observait elle le spectacle ?

Pour rompre ce silence, je décida de lancer une dernière phrase, pour la faire réagir.

 "Ma sœur et moi avons eu cette relation. Pendant presque quatre ans, elle m’obligeait à rester comme ça. Je ne peux pas nier. Maintenant, elle est morte, et je ne suis plus le même sans elle"

Cette phrase avait pour but de faire réfléchir l'Hokage qui ne répondait toujours pas :

« Je ne veux pas parler de ma sœur, c'est du passé.
Mais en ce moment, à genoux devant vous, je suis à vous. Demandez moi ce que vous voulez. Je en suis même pas digne d'être ici, je vous l'ai déjà dit. Mais laissez moi une chance de rester ici, à vos pieds... »


Il ne restait plus qu'à entendre ses réponses, et si oui ou non, elle accepterait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi Uzumaki
Fondatrice/Hokage
Fondatrice/Hokage
avatar

Messages : 2999
Date d'inscription : 03/05/2008

Ninja
Affinités:
Spécialité: Ninjutsu
Ryos :
2000/2000  (2000/2000)
MessageSujet: Re: Il est l'heure.    Jeu 20 Fév - 0:59

La jeune femme ne comprenait décidément rien à ce gars la prénommer Lyo. Pourquoi, il agissait comme ça et voila qui parle de sa soeur. Je suis à l'ouest moi, dans la quatrième dimension, c'est moi qui vous dit. Elle aimait pas ça d'avoir plus de pourvoir que lui. Elle soupira et passa sa main dans ses cheveux. La jeune femme ferma les yeux pendant quelques secondes avant de les rouvrir et fixer le gars d'Ame dans les yeux tout en lui répondant à ses questions

-Euh non, vous êtes le premier à faire ça et ça me perturbe un petit peu. Vous allez l'air d'être un animal de compagnie la, comme un chien. Pour votre soeur je ne dirais rien. Euh, si c'est que vous voulez, mais ça me gêne beaucoup. Je doit aller effectuer une mission vous avez qu'a m'accompagner, comme serviteur si c'est ce que vous voulez être. Je ne sais pas trop avec vous je l'avoue. Faites comme vous il vous semble


La jeune femme le regarda, elle avait eu que cette pensée. mais, la jeune Hokage ne savait pas si ça serait bon ou pas. Elle haussa les épaules, tout en regardant aux alentours, pour attendre que le vent souffler dans les feuilles des arbre, ainsi que leurs branches. La jeune famme respira un bon coup avant de reporter son attention vers lui

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-world-shinobi.forumsactifs.com
Lyô Soma
Juunin d’Ame
Juunin d’Ame
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois la lune? Bah, c'est pas là

Ninja
Affinités:
Spécialité: Sabre
Ryos :
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Il est l'heure.    Jeu 20 Fév - 8:32

Je n'entendais rien, pourtant il me fallait une réponse. Un assez long moment à passé pour moi, sans réponse, avec pour seule visibilité les pieds de l'Hokage.
Un soupire brisa le silence. La douce voix de la femme prit le relais.

-Euh non, vous êtes le premier à faire ça et ça me perturbe un petit peu. Vous allez l'air d'être un animal de compagnie la, comme un chien. Pour votre soeur je ne dirais rien. Euh, si c'est que vous voulez, mais ça me gêne beaucoup. Je dois aller effectuer une mission vous avez qu'a m'accompagner, comme serviteur si c'est ce que vous voulez être. Je ne sais pas trop avec vous je l'avoue. Faites comme vous il vous sembles


Elle avait enfin compris. Je ne voulais pas répondre tout de suite, alors je laissa un blanc quelques secondes. Je ne relevais pas la tête, laissant l'Hokage toujours supérieure à moi. Je ne devais pas la regarder dans les yeux, je ne préférais pas.

« Il ne faut pas vous perturbez pour si peu. Beaucoup de personnes se trouvent inférieur à d'autre. Je le suis. Votre métaphore sur l'animal de compagnie peut-être juste.
Il ne faut pas vous gênez de me voir ainsi devant vous, vous devriez même être joyeuse à l'idée que je sois comme ça devant vous, à genoux. Et bien sur, vous pouvez me tutoyer »


Je ne répondis pas à la dernière des questions. Ma réponse précédente était également très fluide, sans vraiment montrer d''émotion.

Mes mains se posèrent alors sur le sol humide de la forêt. Le vent soufflait légèrement. En ce moment, je ne voulais point quitter ma place destiné. De plus, l'Hokage m'avait également accepté. Il fallait lui rendre honneur, pour qu'elle se rende compte à quel point je tenais à rester ici :

« C'est ce que je veux être, madame. Votre serviteur, et même plus, votre esclave. Je serai honorer de l'être. Si votre souhait est de venir avec vous, je viendrai, rien ne me ferai plus plaisir que de venir avec vous.»

Après mes dernières paroles, je réalisa que le temps avait changé. Le ciel s’assombrissait, sans pour autant, qu'il lâche les gouttes d'eau très probablement présente dans les nuages.

Quant à moi, je fixai la position de l'Hokage. Mon champs de vision n'était pas large du tout de ce niveau là. Je ne pouvais observer que le bas de ses jambes blanches, et ses pieds. C'est tout ce qu'il me fallait, après tout, j'étais enfin à ma place. J'essayais de trouver un moyen pour lui faire comprendre que j'étais bien ici. Remercier ?

« Madame, le « merci » d'ordinaire que j'aurai utilisé ne peut combler ce que je viens de vivre. Je tiens à vous remercier, mais pas qu'avec des mots. »

C'est alors que l'idée me vînt à l'esprit. Il fallait que je prouve ma foi par un geste. Fallait-il trouver le bon geste.

Mon corps alors se pencha vers l'avant. Je me demandais ce que l'Hokage pouvait bien penser. Mais il fallait faire ca. Lui montrer.
Mes mains étaient maintenant posées aux extrémités des chaussures de l'Hokage. Ma tête se pencha, pour que finalement, un, puis deux baisers viennent se poser sur le pied droit, puis le pied gauche de l'Hokage. Peut-être que le geste lui a plu ? Peut-être, mais rien n'était sur, et je voulais être certains.

« Merci beaucoup. J'espère être clair vis-à-vis de vous, madame. Si vous voulez que je continue, il suffit de demander, ou de claquer des doigts. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi Uzumaki
Fondatrice/Hokage
Fondatrice/Hokage
avatar

Messages : 2999
Date d'inscription : 03/05/2008

Ninja
Affinités:
Spécialité: Ninjutsu
Ryos :
2000/2000  (2000/2000)
MessageSujet: Re: Il est l'heure.    Lun 24 Fév - 2:06

Natsumi n'en revenait pas de ce que lui disait le jeune homme a genoux devant elle. La jeune femme secoua la tête, légèrement. C'était normal qu'elle soit perturbée aussi, c'est pas tout les jours qu'on tombe sur un étrange garçon qui agit de cette façon. Elle était pas joyeuse du tout à la façon donc c'était en ce moment. La jeune Hokage tiqua quand il l'appela madame, elle était presque sur qu'ils avaient le même âge et ça la choquait qui l'appelle comme ça. Etre son esclave pas du tout. Natsu n'aimait pas du tout cette idée. La jeune ninja ne savait pas quoi faire, quoi dire envers ce garçon. La jeune femme soupira un bon coup et décida de parler au bout de quelques minutes.

-Déjà pour moi tu n'est pas un esclave. Je te considère comme un serviteur. Si tel est ton souhait de me servir, je ferais avec, même si cela me gêne un petit peu. Tout d'abord, tu te relève. Je veux que tu soit au même niveau que moi, être mon égal, même en tant que serviteur. Et aussi, tutoie moi et appelle moi par mon prénom j'aime mieux. j'entends assez de madame comme ça au village, faut pas que tu t'y met aussi.

Elle fait une pause de quelques secondes

-Je dois effectuer une mission, un peu plus loin. Tu a deux possibilitées. Première possibilitée, tu m'accompagne pour m'aider. Deuxième possibilité, tu reste ici jusqu'à mon retour

Natsumi commença a marcher vers sa destination

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-world-shinobi.forumsactifs.com
Lyô Soma
Juunin d’Ame
Juunin d’Ame
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois la lune? Bah, c'est pas là

Ninja
Affinités:
Spécialité: Sabre
Ryos :
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Il est l'heure.    Lun 24 Fév - 6:02

Un long soupire brisa le silence de la forêt :

-Déjà pour moi tu n'es pas un esclave. Je te considère comme un serviteur. Si tel est ton souhait de me servir, je ferais avec, même si cela me gêne un petit peu. Tout d'abord, tu te relève. Je veux que tu sois au même niveau que moi, être mon égal, même en tant que serviteur. Et aussi, tutoies moi et appelles moi par mon prénom j'aime mieux. j'entends assez de madame comme ça au village, faut pas que tu t'y mettes aussi. 

Une réponse qui ne me convenait pas du tout. J'avais en effet tout fait pour qu'elle accepte que je sois son esclave, et elle avait refusée. Malgré tout, je gardais espoir sur le fait que plus tard, elle pourrait accepter.
Elle reparla de nouveau, avant que je ne puisse faire quelque chose :

-Je dois effectuer une mission, un peu plus loin. Tu a deux possibilités. Première possibilité, tu m'accompagne pour m'aider. Deuxième possibilité, tu restes ici jusqu'à mon retour

Elle commençait alors à partir. Je ne savais pas trop quoi faire, mes idées étant très vastes. N'étant plus devant moi, je décida de me relever, et de la rejoindre, tout en répondant pour sa première intervention :

« Je comprends qu'une personne soit effrayé lorsque qu'on rencontre une personne comme moi. Je n'ai pas choisit d'être comme ça, je le suis. Être l'esclave d'une personne, c'est appartenir à cette personne. C'est la seule grande différence avec un serviteur. Je me considère comme ça. Je dois appartenir à quelqu'un. Je demande juste d'y réfléchir. Je me sentirais mieux dans la peau avec le titre « d'esclave » plutôt que de serviteur, et tu ne verras aucune différence.
Je ferai de mon mieux pour tutoyer. On m'a toujours apprit à vouvoyer les gens supérieurs. C'est une habitude. »

Je restai derrière elle un moment, espérant qu'elle réfléchisse, et qu'elle m'accepte non pas en temps que serviteur mais en esclave.
Elle ne m'avait rien dit sur le geste fait quelques minutes avant. Elle n'était donc peut-être pas gênée à ce point là.

« Je vous accompagnes »

Je n'avais pas fait attention au vouvoiement, mais l'Hokage ne détourna pas son attention. Je ne savais pas vers quel lieu nous allions, mais elle avait l'air de bien connaître son chemin. Je remarqua vite que j'étais déjà passé par là. En effet, c'était le chemin qui m'avait amené à la rencontre de Natsumi.

Nous passions alors à l'endroit où j'avais laissé mon sabre ainsi que mon bandeau. De loin, je remarqua que celui ci portait déjà la rayure en son milieu. J'étais déjà considéré comme déserteur.
Je détourna vite le regard pour ne pas que Natsumi sans aperçoive.

Nous étions en début, milieu d'après midi peut-être, je n'avais pas la notion du temps à cet instant. Le soleil était revenue, et percé l'épais feuillage de la forêt, pour éclairer les cheveux blonds de l'Hokage, ainsi que tous ses vêtements, jusqu'aux ongles de ses pieds.

Le destin avait donc bien fait les choses pour moi. Je me perdais alors dans mes pensées. Natsumi était quelqu'un de très sincère, et très gentille, et se souciait des autres. Il fallait donc que j'arrive du manière ou d'une autre, à ce qu'elle me traite comme je le mérite. Mais comment la faire changer de caractère, qui est si différent du sien. Comment lui faire comprendre que je suis mieux à genoux devant elle plutôt que debout, la regardant dans les yeux. Comment lui montrer que je ferai n'importe quoi pour elle ? Ses moindres désirs exécutés, même les plus horrible.
Il fallait trouver quelque chose à dire.

*Je fais un effort en  te tutoyant.
A ton tour,
devient cruelle,
acceptes moi tel que je suis,
Comment une personne comme toi ne peut devenir autre chose.
Changes ce caractère.
Nommes moi esclave
Donnes moi des ordres.
J'irai jusqu'à lécher le bout de tes chaussures pour te rendre heureuse
S'il te plaît.
Il est temps de changer*


Ma pensée deviendrait telle réalité ? L'espoir fait vivre. Il faut que ça arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi Uzumaki
Fondatrice/Hokage
Fondatrice/Hokage
avatar

Messages : 2999
Date d'inscription : 03/05/2008

Ninja
Affinités:
Spécialité: Ninjutsu
Ryos :
2000/2000  (2000/2000)
MessageSujet: Re: Il est l'heure.    Mar 25 Fév - 1:21

La jeune femme continua sa route tout en écoutant ce que disait Lyo. Elle secoua la tête et soupira tout en passant sa main sur son visage. Elle était pas effrayer par son attitude, c'était seulement qu'elle n'aimait pas ça du tout et qu'elle ne l'utiliserai pas comme ça. A ça pas question. Pour Natsumi, il y avait comme même une différence entre les deux mots. Il la suivit et alla ramasser son sabre. La jeune femme regarda discrètement autour d'elle et ouvrit un rouleau tout en lisant ce qui avait dessus avant de mettre un sceau dessus, le refermer et le ranger dans son sac. La jeune Hokage avait vérifier la direction avant de continuer. La jeune ninja continua sa route tout en étant dans se pensées. Elle avait pas compter sur le fait qu'elle serait pas seule pour effectuée cette mission. Il fallait qu'elle calcule a nouveaux ses priorités, et comment réussir la mission sans trop de dommage.

-Tu es douer en sabre ? Connait tu quelques techniques ? Quelle est ta spécialité et tes affinités si tu en a plusieurs ? C'est pour savoir comment nous allons nous organiser. Je t’expliquerais en gros la mission après. Faut que je reprends tout en considération et modifier mon plan d'origine

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-world-shinobi.forumsactifs.com
Lyô Soma
Juunin d’Ame
Juunin d’Ame
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois la lune? Bah, c'est pas là

Ninja
Affinités:
Spécialité: Sabre
Ryos :
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Il est l'heure.    Dim 3 Aoû - 21:13


Le sabre et moi était une longue histoire. Il ne m'appartenait pas, et il avait fait couler tellement de sang, que, finalement, je ne me battais rarement avec. Il était juste là pour effrayer, même si je savais le manier.
Deux inscriptions étaient présentes sur le sabre. On pouvait lire «Em et Es », deux signification bien précise que je n'expliquerais jamais. Sur la lame était marqué une devise, dont j'avais oublier, car je n'avais rien à faire de ça.

Le temps passé et Natsumi ouvra un rouleau. Je n'aimais pas trop combattre, je laissais toujours les autres se salirent les mains à ma place.

-Tu es doué en sabre ? Connais-tu quelques techniques ? Quelle est ta spécialité et tes affinités si tu en a plusieurs ? C'est pour savoir comment nous allons nous organiser. Je t’expliquerais en gros la mission après. Faut que je reprennes tout en considération et modifier mon plan d'origine

Pour ne pas se battre, fallait t-il mentir ? Possible, mais sans doute pas à celle qui accepte tes services. Il fallait répondre avec franchise, toujours devant elle. Ne pas mentir, c'était la respecter.

« Je suis assez doué avec mon sabre oui, toutes les techniques sont superficiel avec un sabre. Il suffit juste de savoir le manier.
Je suis Juunin, avoir une affinité, c'est le minimum. Le feu. Katon quoi.
S'il faut se battre, et même si je n'aime pas ça, je me battrais. »


Il fallait en effet se battre pour elle, prouver que tu es capable de tout, même de la mort en protégeant celle qui t'ordonne de te battre.

Nous marchions désormais dans un sentier, au bord de la forêt. Que faudrait-il faire pour Natsumi ? Des questions commençaient à arriver par dizaines, dont une plus particulièrement. Je ne voulais d'abord pas lui en parler, mais il fallait le faire.
Mes dents ne se décollaient pourtant pas de ma mâchoire.

Le ciel était magnifique. Quelques oiseaux volaient au dessus de nous, faisant des cercles. En les regardant de plus près, je vis des oiseaux noirs. C'était des corbeaux. Pour moi, c'était mauvais signe. On approchait du lieu de la mission.

Je voulais malgré tout lui poser la question, qui avait grand intérêt pour moi. Je ne voulais plus appartenir à la classe des ninjas. C'était pour moi finit, même s'il fallait se battre au côté de Natsumi.
Fallait t-il accompagner Natsumi à son village, espérant qu'elle m'accepte, ou alors rester déserteur, sans pour autant quitter les services de l'Hokage. Il fallait prendre une décision, et ce n'était pas à moi de la prendre.

« Que ferons nous après cette mission ? »

Une question qui peut amener une infinité de réponse. Malgré ca, je l'a posé quand même. Peut-être voudrait-elle que je fasse quelque chose pour un elle ? Un geste comme fait auparavant. Je ne savais pas. J'attendais alors sa réponse avec nervosité.

« Voudrais-tu que je fasses quelque chose pour toi après la mission ? »

Mes paroles étaient toujours tournées de façon poli, à la limite du vouvoiement. J'attendais une réponse précise que seul moi connaît, mais il fallait aussi tenter de voir quels sont ses envies. Que devrais-je faire.
Le vent finalement souffla dans mes cheveux bruns, et une odeur d'herbe fraîche arriva à mes narines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi Uzumaki
Fondatrice/Hokage
Fondatrice/Hokage
avatar

Messages : 2999
Date d'inscription : 03/05/2008

Ninja
Affinités:
Spécialité: Ninjutsu
Ryos :
2000/2000  (2000/2000)
MessageSujet: Re: Il est l'heure.    Mar 9 Sep - 23:34

Natsumi pris une pulme qu'elle venait de sortir de son sac avec un petit carnet et notait tout ce qui disait. Cela allait l'aider pour faire la mission.

-Oki, bien. Katon intéressant.

Elle parlait sans lever la tête de son carnet ou elle prenait note de tout, et essayait de trouver un plan pour le rajouter dans la mission et bien s'en servir. La jeune femme réfléchit beaucoup et c'était pour ça qu'elle était un ninja fort. Et aussi pour protéger son frère jumeau Naruto, qui était imprévisible. Elle s'inquiétait toujours pour lui, même en grandissant, elle avait toujours peur pour son petit frère. La jeune femme leva la tête et fixa Lyo pendant quelques secondes avant de se mettre à parler d'une voix douce, tout en le fixant légèrement dans les yeux

-Après cette mission, nous rentrerons a Konoha et on verra ce que tu pourra faire comme métier la bas, une fois arriver. Tant, que tu reste près de moi. Je veut pas te perdre des yeux. Non, rester prés de moi, pour me protéger et rentrer saine et sauve chez moi, c'est tout ce que je demande. A près on verra bien, Lyo. On verra après la mission

Natsumi se tut, rangea sa plume et son carnet et regarda autour d'elle sans rien dire. Car, elle ne savait pas quoi dire. La jeune femme regarda autour d'elle, dans la fôret

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-world-shinobi.forumsactifs.com
Lyô Soma
Juunin d’Ame
Juunin d’Ame
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 22
Localisation : Tu vois la lune? Bah, c'est pas là

Ninja
Affinités:
Spécialité: Sabre
Ryos :
0/100  (0/100)
MessageSujet: Re: Il est l'heure.    Mer 10 Sep - 22:08

Une forêt vaste, trop vaste pour deux seules personnes. Une envie de changer de vie, sur un coup de tête, ça peut arriver à pas mal de gens. C'est probablement le seul moyen, pour au final, se rendre que l'on est que poussière dans l'univers. Je n'aimais pas ma vie d'avant, à vrai dire, me battre, était la pire chose que j'avais vécu. Tuer, pour un « clan », tuer pour survivre, mais au fond, qui sommes nous, des êtres humains, ou sommes nous pire que les animaux vivant par exemple dans cette forêt.

*Si la liberté n'existait pas, la question ne se poserai pas.*

Il n'y avait qu'un seul problème, c'est que si la liberté était de tuer des gens, au final, pour simplement faire plaisir à un chef, autant trouver paisiblement la mort, en se suicidant. Je mettais posé cette question pendant une longue période. « La liberté existe t'elle », pour finalement, l'abandonner complètement, car cette liberté n'existe pas, et les lois ne sont que le fruit de cet esclavage de chaque société, de ce monde. En effet, les chefs, les Kages avaient plus de droits que les autres, c'est peut-être pour ça que je me sens inférieur à cette Hokage. Je me sentais inférieur à pas mal de gens, mais L'Hokage avait à mon sens, un pouvoir encore plus grand sur moi, et je ne pouvais même pas la regardait, la honte me gagné petit à petit.

L'Hokage, me remit d'ailleurs dans la réalité, et mes pensées s'évaporèrent lorsque que celle ci parla.

-Oki, bien. Katon intéressant.

Elle notait pas mal de chose sur un carnet. Probablement que sa mission devait être difficile, et que mon entrée pourrait au final, arranger pas mal de choses de ses plans. Je la regardait faire, et au final, je compris assez vite que Natsumi était très intelligente, ne laissant aucun détails à côté d'elle. Mais au final, une personne intelligente m'aurait déjà accepté comme j'étais, n'essayant pas de changer de sujet, ou alors m'aurait complètement remballé, ce que j'aurai bien compris. Après tout, on peut dire que je suis quelqu'un de bizarre.

-Après cette mission, nous rentrerons a Konoha et on verra ce que tu pourra faire comme métier la bas, une fois arriver. Tant, que tu restes près de moi. Je veux pas te perdre des yeux. Non, rester près de moi, pour me protéger et rentrer saine et sauve chez moi, c'est tout ce que je demande. A près on verra bien, Lyo. On verra après la mission

Au final, elle avait finalement répondue à ma question. Il était donc tant pour moi de réfléchir à ma prochaine parole. Je savais déjà quoi dire, et après tout, il fallait le dire, pour être le plus gentil possible, avec peut-être la possibilité de devenir ce que j'avais décidé. Sur un coup de tête.

« Tu dois me trouver bizarre hein ? C'est pas tous les jours qu'une personne doit demander ça à quelqu'un. Et j'espère que tu prends ça pour un compliment. Je cherche à... me libérer de toutes les lois que je connaissais depuis mon enfance, pour en apprendre d'autre. En faite, je me sentirai plus libre qu'avant. Il ne faut pas avoir peur, je suis comme ça, et j'essaye de forcer mon destin. Nous sommes tous soumis à l'esclavage, et l'humanité est notre maître. Je souhaite simplement être l’exception, et ne pas obéir aux lois du monde entier, mais d'une seule personne. Et non, je ne suis pas fou, je suis juste... différent. »

Après ce petit discours je regarda autour de moi, en essayant de ne pas croiser le regard de la femme blonde en face de moi. Comme d'habitude, des que je prenais la parole, je baissa la tête immédiatement après, simplement un réflexe.

Le vent me montra alors que le ciel bleu commençait à perdre un peu de luminosité, et qu'il ne fallait pas traîner dans un bois comme ça, surtout de nuit. Je ne savais pas l'heure exacte, mais il devait probablement faire nuit dans environs deux heures. Donc, en outre, ne pas arriver à Konoha aussi tôt que ce que j'aurai pu penser.

« Au faite, c'est quoi cette mission « spécial Kage » ? Secret ? »

Une pointe d'ironie, pour essayer de détendre l'atmosphère. Je ne savais pas encore ce qu'il fallait faire, mais ce n'était pas ma plus grande préoccupation pour le moment.

(HRPG= Allez pouf, une suite large large large, pour que je te laisse avancer dans le rp).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il est l'heure.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Il est l'heure.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto World :: Autres lieux :: Foret-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Naruto RPG